Citoën 2CV AZLP

Citoën 2CV AZLP

La Citroën 2CV (lire « deux chevaux », comprendre « deux chevaux fiscaux ») - familièrement appelée Deuche, Deudeuche ou encore Deux pattes en référence à son moteur bicylindre - est une voiture populaire française produite par Citroën entre le 7 octobre 1948 et le 26 juillet 1990. Avec un peu plus de 5,1 millions d'exemplaires, elle fait partie des dix voitures françaises les plus vendues de l'histoire.

Référence220201
Année1960
Km au compteur50023
Conduiteà gauche
Carte griseCollection
Nombre de places assises4
Nombre de cylindres2
Cylindrée375cc
CarburantSP98
CV Din12
CV Fiscaux1
BoiteManuel 4
Couleur carrosserieBleu Glacier
Couleur intérieurBayadères Bleu
PneumatiquesTrès bon état
Sauvegarder en favoris

Après 11 ans de couleur grise et 3 nuances (gris métal de 1948 à 09/1952, gris foncé de 10/1952 à 09/1954, gris clair de 10/1954 à 09/1959), le modèle 2 CV AZLP se pare d’une robe bleu glacier avec capote assortie qui durera jusqu’en juillet 1961. Les roues de 400 sont remplacées par des roues de 380.

La 2 CV reçoit un nouveau capot à 5 nervures qu’elle gardera jusqu’à la fin de la production, abandonnant l’ancienne pièce en tôle ondulée à 23 cannelures, prise d’air de chaque côté et nouvelle calandre entièrement redessinée en alliage léger, démontable. La plaque d’immatriculation est placée sous la calandre, sur le capot. Des écopes d’air remplacent les ouïes au-dessus des ailes. Le pare-chocs avant est plus épais.

Depuis 1948, la 2CV est livrée avec une capote qui tombe jusqu’au pare-chocs arrière. Il fallait bien que Citroën cède à la pression de la clientèle et, enfin, en septembre 1957, l’AZL est modifiée pour recevoir une porte de malle. Elle devient alors AZLP ou AZLP selon qu’on veut parler de porte ou de malle. Techniquement, elle est identique à l’AZL. Elle reçoit cependant quelques modifications au cours de sa carrière.

En mai 1959, elle obtient un nouveau système de chauffage. Il y a désormais une tirette côté passager et côté conducteur. La buse d’aération a été agrandie à droite ce qui permet à la fois le dégivrage et le désembuage. A l’intérieur, on voit que le compteur de vitesses est dans l’angle inférieur gauche du pare-brise. Il y a bien une clef pour mettre le contact, mais il faut appuyer sur un bouton pour actionner le démarreur. La clé de contact et la clé de la porte sont enfin couplées. Comble du luxe, c’est la même clé qui permet de verrouiller la porte de la malle. En décembre 1960, la 2CV reçoit un nouveau capot à cinq nervures et une nouvelle calandre qui intègre les doubles chevrons dans une grille en alliage léger. 

 

Annonce à caractère descriptif sans engagement contractuel